Le titre de cet article peut paraître fort élogieux et égocentrique mais lorsque je parle de réussite, je ne fais pas référence à la réussite financière ou sociale mais bien au bonheur et la passion que je ressens chaque jour lorsque je travaille pour mes clients.

Beaucoup pensent que mon parcours est comme celui de nombreux développeurs : le lycée puis une école d’ingénieur pour sortir avec le précieux sésame du BAC+5, et pourtant non !

Système élitiste et accumulation de lacunes

Élève plutôt assidu et sérieux au collège, j’ai cependant dû me résoudre à intégrer le lycée de secteur car mes notes étaient trop « moyennes ». Même si ce lycée – dont je ne citerai pas le nom – n’a rien fait pour m’aider et que les moyens & infrastructures laissaient clairement à désirer, je ne peux pas leur reprocher mon décrochage scolaire. 

En effet malgré mon ambition de percer dans le domaine de l’informatique et ma passion grandissante pour les nouvelles technologies, la méthode classique de l’enseignement français ainsi que le système élitiste appliqué dans de nombreux établissements n’ont pas amélioré mes résultats, bien au contraire et je n’ai pas su remonter la pente des lacunes accumulées durant ma scolarité lycéenne.

Après quatre ans et demi d’acharnement et de désillusion, il a fallu se rendre à l’évidence et accepter que le système scolaire actuel n’était pas fait pour moi.

Faire un choix décisif pour son avenir

Ce fût mon premier choix décisif dans la vie, le choix de se résoudre à l’échec

Pour ceux pour qui ce n’est pas arrivé, imaginez-vous annoncer à vos parents que vous plaquez tout après quatre ans et demi sans obtenir votre diplôme. Imaginez-vous devoir prendre cette décision capitale pour votre avenir, avec comme seul certitude celle de ne plus rentrer dans le moule imposé.

Contrairement à ce que j’avais pu penser, cette nouvelle ne fût pas trop mal accueillie par mes parents mais le fût beaucoup moins par de nombreux proches et membres de ma famille : « Qu’est-ce que tu vas faire sans BAC ? », « Non mais tu vas quand même le passer en candidat libre ? » Tout pour vous rassurer quand vous même, vous êtes un peu perdu…

Choix difficile mais réfléchi

Et pourtant…et pourtant ce fût sûrement le choix le plus réfléchi et judicieux que j’ai été amené à faire. Ce choix, c’était celui d’accepter l’échec pour mieux rebondir. Lorsque l’on est bloqué, sans issue, il faut savoir dire stop. Il faut savoir se remettre en question et se rendre à l’évidence qu’il est parfois inutile de s’acharner. Mais on apprend de ses échecs. 

Attention, je ne remets pas en cause le système scolaire, il a ses défauts mais il est efficace pour de nombreux étudiants/élèves. Cependant il n’est pas adapté à tout le monde et le nombre de décrocheurs scolaire annuel en témoigne.

Les diplômes peuvent paraître un facteur de réussite et un gage de qualité pour certains mais aujourd’hui je dirais que je suis fier de ne pas avoir obtenu mon BAC pour pouvoir briller autrement. Car aujourd’hui, combien se servent de la fonction du logarithme népérien ou savent encore ce qu’est la convergence lithosphérique ? 

Après la remise en question, il a fallu passer à l'action

Nombreux ont été les petits boulots en intérim avant de me résoudre à persévérer et faire ce que j’aime. De la manutention à la préparation de commande en passant par du ménage et même certains jobs dans les égouts… J’ai même failli entrer dans un BEP plomberie par dépit de ne trouver autre chose puis j’ai repris les choses en main ! 

Comme le disait Nelson Mandela : « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends« , et c’est poussé par cette idée, que j’ai décidé de ne pas baisser les bras et de faire de ma passion mon métier malgré les embûches rencontrées en chemin.

Je me suis battu, je n’ai pas lâché et j’ai pu montrer ce que je valais malgré les remarques reçues à l’époque par certains professeurs / proches.

J’ai pu être mauvais élève durant ma scolarité « classique », avoir fait grimper les chiffres de l’absentéisme en France, cependant, une fois ma voie trouvée, j’ai été présent, j’ai tout donné et j’ai gravi des sommets pour me prouver que j’en étais capable et que la passion permet de tout surmonter.

L'école de la seconde chance

Pour m’épanouir dans le domaine dans lequel j’exerce, il y a une école à qui je dois beaucoup, une école grâce à laquelle j’ai pu transformer mes bases d’autodidacte en réelles compétences professionnelles. Cette école accueille les personnes en décrochage scolaire, dépourvus de baccalauréat et les forme au développement web (et c’est gratuit en plus !). Une vrai opportunité lorsque l’on ne peut pas entrer dans des écoles d’ingénieurs malgré ses appétences pour le code. Cette école c’est la [email protected]émie, elle forme les jeunes autrement grâce à une méthode crée par Epitech : Apprendre à apprendre.

Major de promo (ex æquo) avec plus de 17 de moyenne et 0h d’absence en deux ans de formation (avec 4h/5h de transports par jour), ma revanche était là ! J’avais pu me montrer à la hauteur de mes ambitions et me prouver que ce n’était qu’une question de méthode et de passion.

Le début d'une aventure extraordinaire

Cette victoire m’a ensuite permis de ne jamais perdre mon cap, de faire de ma passion mon métier et de me faire plaisir tous les jours au travail.

C’est ensuite chez Colorz (agence digitale parisienne) que j’ai pu faire mes armes et développer mes compétences. Cinq années vraiment enrichissantes durant lesquelles j’ai énormément appris et partagé. Développeur puis Lead Développeur, je gérais une équipe de 6 personnes, presque tous diplômés d’un diplôme d’ingénieur (ou en phase d’obtention) 

Puis j’ai réalisé mon rêve, celui de devenir mon propre patron pour partager mon savoir et mes connaissances mais également faire mes propres choix.

Aurais-je été aussi épanoui sans avoir essuyé d’échecs ? Je ne pense pas.

Alors surtout croyez en vos rêves et n’oubliez pas que les échecs sont nécessaires pour apprécier les réussites.

Travaillons ensemble dés maintenant

Entrons en contact et discutons de votre projet afin que je puisse répondre au mieux à votre/vos besoin(s). Pour cela vous pouvez obtenir de plus amples informations sur mes domaines de compétences et me contacter afin d’établir ensemble notre collaboration.

Découvrir mes prestations